NIVEAUX DE BRUIT

Les niveaux de bruit correspondent à la quantité de bruit que va recevoir un salarié, à son poste de travail.

Ordres de grandeurs des niveaux de bruit

Les niveaux de bruit se notent en « décibels – dB ». Il est nécessaire d’apprécier les différents niveaux de bruit quotidien, dans la vie de tous les jours, beaucoup plus représentatifs, avant de s’intéresser à une ambiance de travail ; cela à l’aide d’une échelle de bruit. L’échelle du bruit s’étend de 0 dB (seuil d’audibilité) à 130 dB (seuil de la douleur). La majorité des bruits que l’on entend tous les jours sont compris entre 30 dB et 90 dB.

Niveaux de bruit quotidien, sur le lieu de travail

Les niveaux de bruit supérieurs à 90 dB se trouvent essentiellement dans la vie professionnelle (industrie, armée, artisanat, …). Ces niveaux peuvent varier au cours d’une journée de travail. Le temps d’exposition des salariés à des niveaux de bruit élevés, prend ici tout son sens. Selon l’INRS, « être exposé 8 heures à 80 dB(A) est aussi dangereux que d’être exposé 1 heure à 89 dB(A).

Les valeurs règlementaires

Pour protéger les salariés soumis au bruit, le législateur a défini différents seuils règlementaires à respecter donnés à l’article R4431-2 du Code du Travail.

La VLE, Valeur Limite d’Exposition, tenant compte de l’atténuation des protections individuelles ne doit jamais être dépassée d’après l’article R4431-2 du Code du Travail.